Loading...
Filtre Plus de produits

Étude cellulaire sur les gélules

Des gélules nocives ? Une étude cellulaire montre le potentiel inflammatoire des enveloppes de gélules

Une étude cellulaire menée par nos soins démontre que les gélules conventionnelles composées de HPMC et de pullulan peuvent avoir des effets toxiques et inflammatoires sur les cellules.

La pureté jusque dans les moindres détails

Sunday Natural est synonyme de compléments alimentaires naturels de grande pureté. C'est pourquoi tous nos produits sont totalement exempts d'additifs et d'adjuvants inutiles. Pour ce faire, nous passons souvent des mois à faire des recherches afin d’éliminer les impuretés cachées ou les additifs non déclarés. Tous nos ingrédients doivent répondre aux normes de qualité et de pureté les plus élevées. Nous suivons cette philosophie jusque dans les moindres détails.

Les gélules constituent le cœur de notre gamme, car elles peuvent être produites sans aucun excipient, à l’inverse des comprimés avec lesquelles cela peut être beaucoup plus difficile. Par ailleurs, elles protègent très bien les nutriments contre l'oxydation.

À l’aide de notre étude sur les cellules, nous avons voulu savoir dans quelle mesure les différents matériaux utilisés pour la fabrication de gélules pouvant avoir des effets nocifs sur la santé.

Beaucoup de personnes parmi notre clientèle prennent plusieurs gélules par jour, si bien que les enveloppes des gélules peuvent tout à fait représenter une proportion non négligeable des ingrédients, même si ce détail est facilement oublié.

Enveloppes de gélules : de nombreux additifs cachés

Les enveloppes de gélules classiques contiennent toute une série d'additifs qui, étonnamment, ne doivent pas être déclarés. Il arrive même que certains fabricants l'ignorent, car la plupart des fournisseurs ne divulguent ces informations que sur demande.

Sunday Natural est l'une des rares entreprises à utiliser des enveloppes de gélules HPMC spéciales et ultra pures qui, contrairement aux enveloppes de gélules HPMC habituelles présentes sur le marché, sont produites sans les additifs habituels que sont le carraghénane et le PEG. Ces gélules sont nettement plus chères, mais elles sont exemptes de substances indésirables.

Notre étude sur les cellules

Afin de clarifier l'ampleur du risque pour la santé que représentent les enveloppes de gélules conventionnelles, nous avons commandé début 2020 une étude de biologie cellulaire à l'institut indépendant Dartsch Scientific. Trois différents types de gélules ont été testés dans les études in vitro : des gélules HPMC disponibles dans le commerce, des gélules de pullulan et des gélules HPMC sans PEG/carraghénane. 

L'essai a été conçu pour clarifier si des effets indésirables sont à prévoir dans des cultures de cellules spécifiques à un organe (cellules épithéliales intestinales, fibroblastes du tissu conjonctif et neutrophiles fonctionnels). Trois paramètres ont été testés : l'influence sur la cicatrisation des plaies, les effets toxiques sur la cellule et les paramètres d'inflammation. La régénération cellulaire, ou cicatrisation, a été testée sur des cellules épithéliales intestinales en repeuplant un espace sans cellules. La cytotoxicité potentielle a été étudiée à l'aide de mesures de l'activité cellulaire avec des fibroblastes du tissu conjonctif, de l'effet inducteur d'inflammation sur les granulocytes neutrophiles ainsi que des cellules immunitaires dans le sang.

Pour chaque série de tests, des solutions-mères de 40 gélules ont été mélangées à 100 ml d'eau. Cela correspond à environ 20 fois la concentration estimée dans l'intestin humain pour une prise de 20 gélules par jour.

L'effet sur la régénération cellulaire et la cicatrisation a été testé avec une dilution de 1:2,5. Tous les autres tests ont été effectués avec des dilutions comprises entre 1:1 et 1:100, c'est-à-dire des concentrations qui se produisent de façon réaliste dans l'organisme humain. 

Solution mère ~ 400 gélules

1:100 = 4 gélules
1:50 = 8 gélules
1:20 = 20 gélules
1:10= 40 gélules
1:5 = 80 gélules

Résultat : effet toxique et inflammatoire des enveloppes de gélules conventionnelles

Cicatrisation des plaies

Les résultats sont clairs. Alors que la régénération cellulaire ou la cicatrisation des cellules épithéliales intestinales était significativement réduite avec les gélules conventionnelles en HPMC et pullulan, aucun effet négatif n'a été observé avec les gélules sans PEG ni carraghénane, même avec les concentrations les plus élevées.

 

Figure 1 : Régénération cellulaire/cicatrisation des cellules épithéliales intestinales par repeuplement de l'espace sans cellules, créée artificiellement sous l'influence des différents types de gélules solubilisées. Microscope inversé Olympus IX-50 avec planachromat 10x en lumière transmise à fond clair.

Effet cytotoxique

En termes de cytotoxicité, les gélules sans PEG ni carraghénane n'ont pas non plus montré de différence significative par rapport à une culture témoin (sans ajout de gélules solubilisées). En revanche, l'activité cellulaire a été réduite jusqu'à 12 % avec les deux autres types de gélules (avec les gélules HPMC classiques à tous les niveaux de dilution, avec les gélules de pullulan à partir d'une dilution de 1:10).

 

Figure 2 : Effet des différents types de gélules testées sur la viabilité des fibroblastes du tissu conjonctif après trois jours d'exposition. Le contrôle (Ctrl) a été fixé à 0. La moyenne ± l'écart-type de trois expériences parallèles est indiquée.

Effet inflammatoire

En ce qui concerne l'effet inflammatoire, les gélules sans excipient ont également obtenu des résultats nettement meilleurs. On a constaté une augmentation dose-dépendante des processus inflammatoires de plus de 75 % avec les gélules HPMC classiques (statistiquement significative dans toutes les dilutions) et de près de 70 % avec les gélules de pullulan (statistiquement significative à partir de la dilution 1:10). Le type de gélule sans PEG ni carraghénane n'a montré aucune augmentation statistiquement significative dans les dilutions les plus élevées et même dans la dilution 1:5, seulement une très légère augmentation de 20 %.

Figure 3 : Effet inducteur d'inflammation des différentes dilutions des types de gélules testées sur des neutrophiles fonctionnels stimulés par l'ester de phorbol. Le contrôle (Ctrl) a été fixé à 0. La moyenne ± l'écart-type de trois expériences parallèles est indiquée.

Conclusion

Ainsi, pour les trois paramètres étudiés, à savoir une cytotoxicité plus faible, un potentiel de régénération cellulaire plus élevé et un effet inflammatoire plus faible, les gélules sans PEG ni carraghénane ont montré une nette supériorité par rapport aux gélules conventionnelles en HPMC ou en pullulan. 

Commentaire

Notre grand scepticisme à l'égard de substances telles que le PEG ou le carraghénane, généralement considérées comme inoffensives, semble absolument justifié au vu de ces résultats. Les résultats renforcent notre conviction que les gélules HPMC 100 % sans carraghénanes ni PEG s’avèrent être le meilleur choix pour accueillir nos produits.

Sunday Natural s'engage à établir de nouvelles normes en matière de pureté et de transparence. Nous continuerons à développer notre programme de tests en laboratoire indépendant et d'études cellulaires. La majorité de nos matières premières et de nos produits finis sont déjà testés par des laboratoires indépendants afin de garantir une pureté absolue et le contenu en ingrédients. 

Nous souhaitons continuer à faire preuve d'une transparence maximale et à établir une relation de confiance avec nos clients en investissant dans des matières premières de qualité supérieure, des tests de laboratoire ou encore en menant nos propres études.

 

Loading...